Pouquoi vivre un massage tantrique

 « Quelles sont ces raisons incontournables qui nous invitent à vivre un massage tantrique » de Frédéric Manthé

Il suffit de consulter le net pour se rendre compte à quel point le massage tantrique s'est banalisé et sert aujourd'hui à proposer toutes sortes de pratiques, des plus neutres aux plus sexuellement engageantes, dont le dénominateur commun est le montant élevé de la prestation. L'engouement pour ce massage de connexion à son moi profond serait la preuve que l'occident change enfin son regard par rapport au ressenti corporel si ce n'était, un véritable parcours du combattant engagé sur la toile, avant d'être assuré que ce moment ne sera pas entaché de pratiques imposées et non souhaitées. La raison étant vraisemblablement dû à un toucher n'évitant pas le sexe et d'une réponse empressée de certains professionnels à satisfaire des demandes de plus en plus explicites.
Et pourtant, un massage tantrique se ressent, se vit sans que les mots puissent donner un sens à cette profondeur de l'être ressentit.


L'ouverture

Le chemin du Tantra peut être complexe dans sa compréhension et dans son application au quotidien. D'après les textes, le massage pratiqué dans le cadre des enseignements du tantra, était après un long cheminement, proposé comme un des rituels permettant à l'homme et à la femme de s'unifier. Dans le néo-tantra, la volonté de professionnaliser ce massage, change véritablement ces règles. Mais il reste initiatique et une véritable voie pour comprendre les transformations profondes qui peuvent en nous s'opérer. Recevoir un massage tantrique c'est rester ouvert à ce qui peut se passer, sans rien attendre, sans rien vouloir. Aucun désir pour venir contrarier une sensation parfois subtile ; aucune focalisation sur un endroit de son corps où l'on s'impatiente d'un contact ; uniquement la conscience d'être vivant dans une respiration d'accueil et d'acceptation. C'est dans cet espace d'ouverture à soi,  où l'on peut sentir jaillir la puissance énergétique, extraordinaire magie des sens, perception de milliers de bulles pétillantes amenant lumière, embrasement du cœur, connexion spirituelle. L'amour ressentit alors est tellement beau, tellement présent que s'y abandonner n'est que plaisir subtil et paix intérieure. Cette transformation du toucher, si elle se manifeste, devient véritablement un massage tantrique.

Être, plutôt que vouloir être


Il n'est pas si facile de prendre du temps pour soi, d'accepter de se laisser porter par ses sensations sans leurs opposer de résistances. C'est un plongeon souple dans un océan de douceur donnant cette impression de flotter dans un espace où l'air se transforme. Prendre le temps de s'accueillir et de s'aimer dans l'instant pour ce que l'on est vraiment. Les mains qui offrent le massage, redéfinissent les contours de notre corps, précisément et permettent de se réapproprier, sans pensée déformante, cette enveloppe qui est la notre et que l'on renie souvent. Alors "Être" devient une évidence. Le corps est immobile mais chaque cellule vibre et chante à l'unisson le plaisir vibratoire qui s'empare d'elle, emportant le corps dans des vagues de sensations et d'émotions. Un voyage immobile au cœur du divin, un voyage au plus profond de notre être et de notre âme.

L'éveil des sens

Insister sur la sensualité d'un massage tantrique est souvent faite de façon racoleuse alors que la simple évocation d'un massage tantrique suffit à elle seule à ressentir la plénitude de ce moment de grâce. "Être en communion avec ses sens", est plus juste pour témoigner de ce moment. De ses cinq sens mais aussi de son sixième, vision extra lucide de soi et de l'énergie qui nous entoure. Cette communion donne confiance dans sa capacité à ressentir, apaise le mental, et permet le vagabondage de l'esprit. Cet éveil à soi permet de se sentir vivant, vibrant dans la complétude d'un corps que l'on écoute dans l'expression de ses besoins réels.

La plénitude

Imaginons un tapis volant sur lequel nous serions assis, avec, derrière mais que l'on ne voit pas, un ou une pilote, bienveillant(e), sécurisant(e), qui conduit ce tapis en variant la hauteur, la vitesse, la direction en l'arrêtant souvent, le laissant flotter, immobile, dans la lumière. Projetons nous dans cette image et ressentons ce qui ce passe en nous quand sans peur du danger, sans jugement, sans attente, sans projection sur l'après, nous pouvons nous abandonner à nos propres sensations, dans la plénitude de notre corps et du temps présent. Cette plénitude nous accompagnant d'ailleurs, bien après le massage, nous laissant en contact avec cette bienveillante circulation énergétique, fluide et sereine.

L'abandon

Le corps est animal dans ses besoins et étrangement souvent contrarié par une éducation omniprésente, une société didactique et schématisante, des protections posées des l'enfance. Notre perception de ce corps est souvent faussée par la culpabilité, le manque de confiance, le déni, une image de soi dégradée. Nous sommes sous l'emprise de notre mental. Certains mouvements conduits avec une extrême lenteur, assurance et conscience vont aider le mental à se détacher de l'instant présent. C'est à ce moment là que l'énergie va pouvoir se mettre à circuler selon les besoins inconscients de la personne massée. Cet abandon est déclencheur de prises de consciences importantes, de ressentis puissants, d'images symboliques fortes. Il est salutaire dans la confiance que l'on s'accorde, dans le recul que l'on prend alors sur sa propre existence et sur son chemin de vie. Enfin il permet de passer un moment avec soi-même, réel, sans se fuir et de s'aimer vraiment pour ce l'on est.

Le partage

Ce partage est un partage avec soi-même dans lequel on accepte que des mains étrangères puissent piloter le moment. Notre moment, car cette démarche doit être égoïste dans son ouverture à accueillir un moment "rien que pour moi". La nudité partagée avec moi, l'intimité partagée avec moi, mon abandon à moi-même, l'expression de mes émotions, pour moi, etc. Rien n'appartenant à notre pilote, lui-même uniquement déclencheur et accompagnateur de notre ressenti. Le toucher en conscience à lui seul sublime le moment sans nul besoin de la présence de celui qui l'offre. Il peut être difficile d'ailleurs d'accepter pour certaines personnes massant, que seule leur centrage et leur capacité à transmettre dans leurs mains l'énergie captée et l'amour universel est nécessaire. Et pourtant, ce toucher intimiste puissant à besoin de bases et de repères aidant à mieux s'affranchir des projections et transferts sur celui/celle que l'on pense, à tort, être l'auteur de notre ressenti.

Conclusion

Le tantra est une voie d'expansion de la conscience. Recevoir un massage qui s'appuie sur le tantra est un formidable voyage, épanouissant, ressourçant, offrant un éveil spirituel puissant et une compréhension de soi sans jugement. C'est le cadeau à s'offrir, l'exploration de l'éveil à expérimenter.
Offrir un massage tantrique c'est avoir fait la paix avec soi-même, savoir se centrer et se connecter à l'énergie de la terre, pouvoir être dans l'amour sans faire l'amour, être là pour la personne massée, sans jugement ni projection sur ses propres besoins ou manques, faire acte d'empathie pour accompagner l'évolution des ressentis. C'est également accepter l'abandon de la personne comme l'étant à elle-même sans jamais perdre de vue que même intimiste, ce moment ne nous appartient pas. Enfin c'est régulièrement se poser la question si ce qui est proposé ouvre l'expansion de la conscience.
Il est important de préciser, pour que le bien être recherché ne se transforme pas en mal être, que rien ne peut nous être imposé sous prétexte du massage tantrique. Nos limites doivent être celles de la personne qui nous masse. Et l'acceptation, si tel est le cas, que tout notre corps soit touché ne veux pas dire pénétrations ou toutes autres pratiques pour lesquelles nous n'aurions pas données notre accord explicite, avant le début de la séance.

         

 

 contact   recommander ce site   partenaires   liens   mentions légales   webdesign Mickaël Schmit ©